Livraison offerte dès 49€ en France métropolitaine

La plus aquatique des menthes

 

Toutes les menthes, ou presque, aiment l’eau.

Il existe des dizaines d’espèces de menthes, y compris au sein des « vraies menthes », celles du genre Mentha.

Et, parmi toutes, il en existe une qui est parfaitement aquatique.

 

La menthe aquatique (Menthe aquatica) aime avoir ses racines et ses rhizomes immergés. Elle est à l’aise les pieds dans l'eau, sur les berges détrempées et jusqu’à une vingtaine de centimètres de profondeur.

Ses tiges verticales poussent jusqu’à sortir la tête de l’eau, et peuvent dans certains cas atteindre 80 cm de hauteur. Dans la plupart des cas, c’est plutôt 20 à 40 cm.

 

Comme ses cousines terrestres, elle s’étend volontiers si le milieu lui plaît, et elle n'est vraiment pas difficile !

Ses rhizomes traçants explorent le sol, et on obtient donc facilement des magnifiques tapis de menthe au bord de son bassin. Ces tapis s’étendront chaque année, la menthe aquatique résistant aux hivers les plus rudes.

Un excellent moyen de créer un herbier peu profond pour abriter alevins et bestioles diverses, là où les poissons ne peuvent pas aller. Et ce tapis, en plus de sentir bon, produira une profusion de fleurs mauves, attirant irrésistiblement les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, syrphes…).

 

D’où son utilisation de plus en plus courante en permaculture, où elle vient donner vie à des mini-mares (parfois un simple récipient enterré) autour desquelles les abeilles sauvages ou domestiques se pressent. Bien utile dans un potager !

 

Et en aquarium ? C’est là que cela devient passionnant !

Si vous faites tremper les racines d’un brin de menthe aquatique dans un aquarium, elle va s’y développer, les pieds dans l’eau et la tête au-dessus. En aquarium ouvert, par une ouverture du couvercle s'il est fermé, dans un petit pot suspendu, ou sans terre du tout…

Ses racines consommeront avec avidité les nitrates, phosphates, et autres minéraux en excès produits par les poissons. Au lieu d’être des composés dangereux et polluants, ils deviennent alors pour elle un engrais magique et biologique !

C’est le principe de l’aquaponie, dans lequel un reconstitue un cycle naturel : la lumière est le seul moteur de ce nouveau « filtre ». Plus votre menthe pousse, et plus les nitrates diminuent !

 

N’hésitez pas à recueillir cette menthe pour parfumer la maison ou le linge. Elle est au maximum de son parfum juste avant de fleurir, mais ses feuilles sont odorantes toute l’année. On peut très facilement la faire sécher.

Pour sa consommation, attention toutefois : elle contient un composé qui ne doit pas être absorbé en excès. Préférez donc pour vos tisanes une menthe terrestre.

 

Si vous connaissez et appréciez la menthe poivrée (le fameux parfum « Peppermint »), sachez qu’elle est en réalité un croisement entre la menthe aquatique et la menthe douce (celle des tisanes).

 

Bref, la menthe aquatique est la plante emblématique de l’aquaponie, et cela doit parler à tous les aquariophiles soucieux de naturel. Sans oublier les bassins et les poubellariums, où elle est presque indispensable.


1 commentaire

  • Bonjour !!
    Alors petit retour d’expérience sur la menthe.
    J’en ai mis partout en intérieur en extérieure en bassin en poubellarium
    Aucune n’a été mise en terre
    En intérieur elles sont toutes « mortes »
    En extérieur j’en ai «  belles «  les autres végètent ou ont disparu
    Je n’ai pas encore de fleurs
    Elles sentent très bon
    Je vais repiquer celles qui sont végétatives on verra le résultat
    Bonne journée à tous

    Nadege

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés