Montrer la Nature aux enfants

Tout ce qu'il faut pour montrer le petit monde aquatique à vos enfants, pour leur apprendre la patience, les cycles de la vie, la reproduction, le calme... et tout ça dans quelques litres d'eau !

Quel enfant n'a pas passé des heures accroupi, fasciné par une simple fourmilière ?
La contemplation de la vie, des cycles naturels, de la mort, de la reproduction, de la diversité de la nature... autant de thèmes pédagogiques essentiels.
Alors qu'il est souvent fastidieux de les apprendre en théorie, on ne se lasse pas de les observer directement à travers la vitre d'un petit « aquarium à bestioles ».
Nul besoin pour cela de matériel compliqué. Une simple petite cuve en verre (ou en plastique suffisamment transparent) suffit amplement. De l'eau du robinet laissée au repos quelques jours pour éliminer le chlore, un ou deux jolis cailloux et hop ! On y lâche diverses bestioles aquatiques...
Chaque espèce se multipliera (ou pas), prendra sa juste place en fonction du milieu, des ressources, voire même selon la saison ou la période. Installez dix petits aquariums, pas un ne ressemblera à l'autre ! L'équilibre qui s'installera sera unique, subtil et toujours temporaire.
Une feuille morte ou une rondelle de carotte cuite attirera immanquablement les aselles, les vers aquatiques, les ostracodes ou les gammares. Puis, toute cette vie produisant des déchets, l'eau verdira spontanément à l'apparition d'algues microscopiques et les daphnies se multiplieront à l'infini pour profiter de cette manne.
Les escargots divers engloutiront les mues ou les bestioles mortes, encourageant là encore l'eau à verdir, profitant à nouveau aux daphnies.
Pas de filtre, pas de chauffage, pas de lampe si une fenêtre est proche... Aucune technologie pour suppléer la nature qui sera à l’œuvre dans ce petit cube d'eau.
Un monde à admirer, des heures durant, avec ses conflits, ses prédations, ses équilibres et ses déséquilibres, évoluant d'un mois à l'autre, chaque espèce prenant temporairement le dessus sur ses congénères...
Vous vous contenterez de changer parfois un peu d'eau, voire de rétablir le niveau. Parfois, une espèce qu'on croyait disparue réapparaît ; ses œufs attendaient des jours meilleurs pour éclore. Chaque semaine, vous introduirez dans le milieu une demi-feuille de salade cuite, un fragment de courgette ou de carotte bouilli, voire une simple feuille morte un peu décomposée !
Bien sûr, aucun poisson n'a sa place dans ce micro-monde, sauf à tout dévorer. Mais pourquoi ne pas distribuer de temps en temps quelques bestioles à croquer au poisson rouge, histoire de changer son ordinaire ?

14 items